848826_corentin-rio-l-orpheon-sunset-sunside-paris-01.jpg
Corentin Rio nait en 1988 à Saint-Brieuc en Bretagne dans une famille mélomane. Il débute la batterie à l’âge de 12 ans, en autodidacte et au contact d'amis musiciens, qui l'initient au jazz. A 17 ans, il entre au Conservatoire de Saint-Brieuc dans la classe de Jean-Philippe Lavergne et y obtient son prix d'instrumentiste au bout d'un an à l'unanimité et avec les félicitations du jury. En 2008 il intègre le Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris, dans la classe de Jean-Charles Richard, dont il ressort deux ans plus tard avec son DEM de Jazz. Il étudie la batterie avec Joe Quitzke et élargit très vite sa formation musicale par l’analyse et l'écriture classiques tout d'abord, participe à quelques sessions d'orchestre symphonique au poste de percussionniste, puis obtient finalement en 2011 un DEM d'orchestration auprès d'Alain Louvier, disciple d'Olivier Messiaen et dernier vainqueur du grand prix de Rome, puis auprès d'Anthony Girard, Corinne Schneider et Mickaël Ertszcheid. En 2011, il entame enfin un cursus au Pôle Supérieur de Jazz à Paris, auprès notamment d'Éric Échampard, dont il ressort en 2014 avec un Diplôme National Supérieur de Musique, et enfin une licence de Musicologie à Paris IV ainsi que le Diplôme d'État de Jazz en 2015.
Parallèlement à sa formation au sein du conservatoire, Corentin Rio noue, lors d'un voyage à New-York, des rapports privilégiés avec le milieu de la nouvelle vague du Jazz notamment avec Eric Harland, Marcus Gilmore (Steve Coleman, Taylor McFerrin, Chick Corea, Flying Lotus...), Justin Brown (Ambrose Akinmusire, Gerald Clayton, Thundercat...) ou encore Jochen Rueckert (Mark Turner, Kurt Rosenwinkel), auprès desquels il étudiera de manière régulière.
Aujourd'hui on peut l'entendre régulièrement dans les clubs parisiens (Duc des Lombards, Sunside, Baiser Salé, Studio de l’Ermitage...), sur les scènes de nombreux festivals (Jazz à Vienne, Nancy Jazz Pulsations, les Rendez-vous de l'Erdre, Orléans Jazz Festival, Saint Omer Jaaz Festival, Jazz à la Défense, etc.), en France comme à l'étranger (Danemark, Suisse, Italie, Turquie, Grèce…) Il se produit en tant que sideman au sein de divers groupes de jazz parisiens, ou auprès de certains noms du jazz français ou international comme David Linx, Agathe Iracema, Fiona Monbet, Robinson Khoury, Tony Tixier, Cédric Hanriot, Igor Osypov, Logan Richardson... En tant que leader, il remporte en 2013 avec le duo WaterBabies, au côté de son camarade Armel Dupas, le tremplin RezzoFocal Jazz à Vienne à l'unanimité du jury. Le duo sortira un album chez Na ï v e, qui recevra de nombreuses distinctions et sera chaleureusement accueilli par la critique. En marge de son activité de leader de projet au sein de l’Orphéon (disque à paraître en 2019), Corentin Rio est également un musicien complet, aussi bien en contact avec la scène des musiques actuelles, en collaborant avec des groupes de rock, pop, hip hop, que celle du spectacle vivant avec la revue des Sea Girls, nommé aux Molières 2017. Depuis 2016, il est professeur de Jazz et Musiques Actuelles et Amplifiées au CRD du Blanc Mesnil puis au CRI Malakoff.